ORL Falguière

Nous joindre par téléphone 01.43.35.35.30
Vous êtes ici : Accueil » Examens pratiqués » Vertiges et troubles de l’Equilibre de l’adulte et de l’enfant

Vertiges et troubles de l’Equilibre de l’adulte et de l’enfant

Vous souffrez de vertiges, de troubles de l’équilibre ou de chutes à répétition.

En première intention un bilan à visée diagnostique vous est proposé qui permet d’étudier le fonctionnement de l’appareil de l’équilibre situé dans l’oreille interne. C’est l’examen vidéonystagmographique ou VNG. Cet examen dure environ une heure, suivi d’une consultation auprès du médecin ORL. En fonction des résultats de son examen clinique et du test précédent, soit un diagnostic et un traitement vous serons proposés, soit des explorations complémentaires seront à prévoir.

L’examen vidéonystagmographique

L’examen vidéonystagmographique se déroule en plusieurs étapes

  • Des tests visuels appelé oculomotricité (suivre un point lumineux qui se déplace dans le noir) permettent de rechercher une atteinte des voies neurologiques de l’équilibre qui passent par le cervelet.
  • Le test de la verticale visuelle subjective (VVS) étudie le sens de la verticalité en demandant de placer de façon bien verticale une barre fluorescente dans le noir sans repère visuel. Ce test nous informe sur le fonctionnement de l’appareil otolithique situé dans l’oreille interne.
  • Les épreuves caloriques (à l’eau ou parfois à l’air) testent l’appareil canalaire, autre capteur de mouvement situé dans l’appareil de l’équilibre de l’oreille interne, en pratiquant une irrigation des conduits auditifs externes pendant 30 secondes.

Les examens complémentaires

A l’issu de cet examen, il est parfois nécessaire de poursuivre l’évaluation du fonctionnement de l’oreille par d’autres examens :

Vidéo Head Impulse Test ou VHIT, explore les déficits vestibulaires unilatéraux.

Acuité Visuelle Dynamique ou AVD, explore les déficits vestibulaires unilatéraux.

Test ECHODIA, dans les hydrops vestibulaires et maladie de Méniere.

Les potentiels évoqués otolithiques PEO permettent d’évaluer le fonctionnement du saccule vestibulaire et du nerf vestibulaire inférieur, autre capteur de mouvement de l’oreille interne. Ce test dure 30 minutes. Il enregistre l’activité d’un muscle du cou après stimulation de l’oreille par un bruit appelé clic qui déclenche un réflexe d’orientation de la tête.
L’études des produits de distorsion de otoémissions acoustiques dans la maladie de Menière : test ECHODIA.

La posturographie est préconisée avant et après rééducation vestibulaire afin d’évaluer la posture avant et après traitement. Il permet d’évaluer les capacités de chacun à se stabiliser et ses stratégies d’équilibration. Cet examen d’une heure enregistre par différents capteurs magnétiques la position du corps dans l’espace dans différentes conditions : debout les yeux ouverts ou fermés, sur un plan stable ou instable.

La rééducation vestibulaire est un des traitements pouvant être proposé dans la prise en charge de certains vertiges. Les séances durent ¾ d’heure réalisées par un rééducateur spécialisé qui, par des exercices variés et adaptés à chacun, va faire travailler les différents capteurs de mouvement et de stabilité.

Les résultats de l’examen clinique et des tests pratiqués permettent le plus souvent de reconnaître la cause de l’atteinte de l’appareil de l’équilibre : soit d’origine périphérique, soit d’origine centrale.

Les différents vertiges

Pathologies vestibulaires d’origine périphérique

Le vertige positionnel paroxystique bénin.
La névrite vestibulaire
La maladie de Menière
Le neurinome de l’acoustique
Les vertiges post-traumatiques

Pathologie vestibulaire d’origine centrale

Les migraines
Plus rarement les accidents vasculaires cérébraux ou cérébelleux, les tumeurs de la fosse postérieure, la sclérose en plaque.

Vertiges et troubles de l’équilibre non spécifiquement d’origine vestibulaire

La presbyataxie
Origine psychologique.

Les examens